Le hatha yoga

On a souvent l’idée trompeuse que le yoga est uniquement une pratique physique. En réalité, il y a 8 piliers de la pratique du yoga. La pratique des postures est seulement l'un de ces 8 piliers. 

À l’origine, le but ultime de la pratique du yoga est la réalisation de soi à travers le contrôle du corps et de l’esprit. Lorsque l’on se détache totalement de son égo, de toute sorte d’attachement et de l’illusion que représente le monde physique, on dit qu’on a atteint l’état de « Samadhi ». Cela peut paraitre très loin de nos préoccupations, à des années lumières de notre manière de vivre. Dans ce cas vous me direz, à quoi ça sert de faire du yoga ? Pourquoi s’embêter pour rien ? Pourquoi ne pas aller directement s’inscrire à un cours de fitness ? 

Parce que, en fait, le plus intéressant n’est pas d’atteindre l’illumination. Le plus intéressant, c’est de faire ce qu’on peut avec ce qu’on a, et d’apprendre, cours après cours.

Pour faire simple, il existe 4 « branches » du yoga. Le yoga tel qu’on le pratique aujourd’hui en occident fait partie d’une de ces branches : Le Raja Yoga.

Selon la tradition, avant d’attaquer la pratique des postures, appelées asanas, le yogi doit purifier sa nature et ses habitudes en obéissant à des commandements moraux et à des règles de conduites appelées Yamas et Niyamas. On retrouve par exemple parmi les Yamas la non violence « Ahimsa », ou encore « Satya », le fait de toujours dire la vérité. On compte plusieurs dizaines de Yamas et de Niyamas, mais dans chacune de ces 2 catégories seulement 5, reconnues comme les plus importantes, sont connues de tous. C’est un autre sujet pour un autre jour (ou un article sur le blog) 

 

C’est seulement après avoir purifié sa nature et ses habitudes que le yogi, selon la tradition, peut s’attaquer à la pratique des asanas, des pranayamas (exercices de respiration) et de la méditation.

MAIS MAIS MAIS selon un autre texte, le Hatha Yoga Pradipika, qui définit les « règles » du Hatha yoga, il est conseillé de commencer par la pratique physique. Il est en effet considéré comme plus facile de contrôler son esprit en passant par le contrôle du corps. 

C’est pour cette raison qu’en cours de Hatha, on travaille la respiration et les asanas. Le but est de purifier le corps et l’esprit et ainsi de préparer l’élève à une pratique spirituelle plus développée. 

Voilà voilà, ce qu’on fait en réalité c’est un boulot de préparation. Plus le corps et l’esprit seront forts et en bonne santé, plus l’élève sera en mesure de se développer spirituellement.

Ok mais du coup, ça veut dire quoi Hatha yoga ?

« Hatha » veut dire entêté ou énergique. Le hatha yoga, c’est la pratique entêté du yoga. C’est donc une discipline qu’on pratique avec rigueur et entêtement pour purifier et contrôler le corps. En pratiquant de cette manière, avec rigueur, on travaille la volonté et on combat ses peurs et autres interférences mentales.

Oui oui, mais encore ?

Pour aller plus loin, on dit que les asanas doivent être stables et comfortables. Plus on arrive à s’installer confortablement dans une posture, plus on arrive à se connecter à notre nature profonde. Et en même temps, plus le corps ressent les effets bénéfiques. C’est le principe de l’action minimale. Lorsqu’on se débat pour rester à la surface de l’eau, on coule. Lorqu’on se détend, on flotte. De même en Hatha yoga, lorsqu’on lutte dans une posture, le corps se crispe et le mental part dans tous les sens. Lorsqu’on se détend, le corps se relâche et peut alors bénéficier de tout un tas de bienfaits.

Et donc, pourquoi on le fait ?

Le yoga va stimuler le système nerveux parasympathique. Celui qui, une fois activé, irrigue les organes, réduit le stress, permet donc au corps de se mettre une mode « guérison ». 

Le yoga va relancer la circulation sanguine et lymphatique, en compressant et en étirant les différentes parties du corps. En gros, ça aide les tissus à rester jeunes et à drainer les impuretés. 

Le yoga va aussi stimuler le système respiratoire. En respirant lentement et profondément, on change le ratio oxygen/CO2 dans le sang. Le taux de CO2 augmente, les vaisseaux sanguins, notamment dans le cerveau, se dilatent et intensifient la circulation sanguine. Le cerveau est mieux irrigué et mieux oxygéné. 

Le yoga garde le corps jeune et en bonne santé. Surtout la colonne vertébrale. Il aide à prendre conscience de son corps. 

 

Et bien d’autres choses encore à vrai dire. Ça y est, vous êtes convaincus ?  

Tellement de choses

À se dire

ON SE SUIT ?

  • Facebook
  • Instagram